chambre montessori lit cabane espace sommeil

Chambre Montessori : principe des 4 espaces distincts

Bien que chaque zone de la maison mérite une attention particulière pour accompagner votre enfant dans son développement, la chambre Montessori est souvent le point de départ.

Lieu à la fois de sommeil et d’éveil afin d’éviter que la chambre ne soit synonyme de séparation (l’enfant y étant seul quand il dort), il est nécessaire de bien distinguer des espaces différents.

Idéalement, la chambre Montessori comprend 4 espaces distincts : l’espace sommeil, l’espace change, l’espace éveil et jeu et enfin l’espace retour au calme (ou espace repas pour le tout petit).
Voyons cela plus en détail.

Chambre Montessori 4 espaces | ICy déco
Action Pin it

Espace sommeil de la chambre Montessori

Commençons par le point principal de la chambre Montessori, l’espace sommeil et son fameux lit au sol.

Proposer un lit au sol à votre enfant, c’est lui permettre d’évoluer avec liberté et autonomie.
Il pourra s’y rendre ou en sortir au gré de son propre besoin de sommeil.

Le lit au sol génère pour autant souvent trois peurs majoritaires auprès des parents : la chute du lit, la difficulté du coucher et l’accessibilité à tout ce qui l’entoure.
Je vous propose donc de répondre à chacune des craintes que vous percevez peut être.

Prévenir la chute du lit

Il est vrai que si votre enfant bouge beaucoup la nuit, vous pourrez le retrouver certaines fois à côté de son lit.
Mais pas de panique.

Tout d’abord, très peu de chance qu’il ne se fasse mal. Un lit au sol fait idéalement moins de 30cm de haut (même plus bas c’est mieux).
Contrairement à s’il était passé par-dessus le lit à barreaux en l’escaladant, le risque de trauma crânien est limité.

Deuxièmement, plusieurs solutions peuvent aider à limiter la chute.
– Quand votre enfant est tout petit, le cale bébé sera idéal. En plus de limiter le risque de déformation du crâne en position allongée, les boudins latéraux donnent un cadre et rassure l’enfant.
– Plus tard, vous pourrez utiliser un boudin sur le bord du lit pour le contenir un minimum. Mais veillez à ce qu’il ne soit pas mou pour éviter le risque d’étouffement.
– Enfin, le meilleur allié reste le tapis moelleux de descente de lit.

Image Marie-Claire Idées trouvée sur Pinterest

Image Sprout © trouvée sur Pinterest

Faciliter le coucher dans une chambre Montessori

La deuxième peur est souvent liée à la peur que le coucher soit difficile et que l’enfant ne cesse de se relever.

S’il y a une chose qui est à retenir c’est que tout est dans l’observation de votre enfant.
C’est la base de la pédagogie Montessori et ça n’échappe donc pas à la chambre Montessori.

Alors certes, vous pourrez l’accompagner à l’heure qu’il vous semble correcte de le coucher car tout le monde sait que le sommeil d’un enfant est crucial.
Mais, pour un coucher serein, apprenez à reconnaître ses petits gestes de fatigue.
Cela peut être quand il réclame son doudou ou sa suce, se frotte les yeux, se gratte l’oreille…

Le deuxième moyen efficace est de respecter un rituel du coucher.
Choisissez la routine qui vous convient et efforcez vous de la répéter le plus précisément possible.
Il peut s’agir d’un câlin, une histoire ou une chanson par exemple. Voire même d’une combinaison plus complexe : dire au-revoir aux pièces de la maison, le faire fermer la porte de sa chambre Montessori, s’asseoir près de lui et lui parler de sa journée… A vous de faire votre choix.

Dites-vous bien qu’en repérant les signaux du sommeil et en suivant un rituel, vous guiderez votre enfant vers le sommeil.
Et cela limitera le risque qu’il se relève.

Sécuriser la chambre Montessori

Effectivement, avec son lit au sol, votre enfant pourra se lever quand il n’a plus sommeil et évoluer librement dans sa chambre. C’est un principe de base de la pédagogie Montessori. 

Mais où est le mal si tout est bien sécurisé et qu’il ne risque pas de se mettre en danger. 

Pensez donc bien à :
protéger les prises
fixer au mur les objets lourds pour éviter la chute
éviter les objets à risque : objets pointus, cassants et coupants
Ainsi, plus de raison d’avoir peur.

Dans tous les cas, cet espace sommeil doit être le plus épuré possible pour éviter de sur-stimuler l’enfant.
Évitez donc le mobile qui trouvera plutôt sa place dans un autre espace de la chambre Montessori.

Espace change pour une chambre Montessori

L’espace change comprend deux zones, celle purement lié au changement de la couche et celui lié au rangement des vêtements.

Le changement de la couche

Le moment du change n’est pas toujours une partie de plaisir pour bébé.
Son corps nu ne se sent pas protégé et faire ses besoins peut être perçu comme perdre une partie de lui-même. 

Il est donc bon de rendre ce moment ludique et attrayant.
N’hésitez donc pas à lui parler, lui expliquer vos gestes.

L’environnement peut bien entendu être aussi source de divertissement.
Vous pouvez par exemple installer un miroir sur le mur derrière sa tête, qu’il pourra regarder en position ventrale. 

Le mobile dont nous parlions avant trouvera aussi parfaitement sa place ici.
Veillez cependant à le placer de sorte qu’il puisse le toucher des bouts des doigts mais pas l’arracher.

Pour votre confort à vous, privilégiez plutôt un meuble avec des tiroirs et des petits contenants pour avoir tout sous la main : des petits cotons, des lingettes lavables, de l’eau, du liniment et surtout des couches.
Une petite poubelle fermée avec un couvercle est aussi très pratique.

Le rangement des vêtements

Dans la chambre Montessori, le rangement des vêtements doit être pensé pour que votre enfant puisse dès 18 mois commencer à expérimenter l’habillage par lui-même

J’ai donc une préférence pour l’armoire ouverte qui lui permet de voir facilement les possibilités.
Les tiroirs sont aussi pratiques mais prévoyez un système anti-pince doigt pour limiter le risque d’accident.

Si vous ne voulez pas changer plusieurs fois de meubles, un dressing de grand adapté à l’enfant est tout à fait possible.
C’est la solution pour laquelle nous avons opté, dans un esprit de mobilier durable.

Veillez juste à positionner une barre de penderie en bas pour accrocher les manteaux, gilets, chemises et/ou robes.

Parmi les étagères, choisissez les plus basses pour proposer 2 ou 3 exemplaires de chaque à votre enfant.
En limitant la quantité, cela l’aide à pratiquer son libre choix.
Celles du haut permettront de stocker les vêtements à présenter un autre jour.

Image How We Montessori trouvée sur Pinterest

Un dressing adapté à l'enfant dans la chambre Montessori | ICy déco

Nous avons vu que le change est une vraie étape de découverte pour l’enfant.
Mais si chaque expérience est source d’apprentissage, il y a un espace particulier où votre enfant va s’exercer : l’espace éveil et jeu.

Espace éveil et jeu dans la chambre Montessori

L’espace éveil et jeu est un incontournable de la chambre Montessori.
Certes, ça ne sera pas le seul endroit où il jouera mais il permet à l’enfant d’associer sa chambre à un moment agréable.

L’idée est de créer un nid, un endroit délimité et sécurisant où l’enfant puisse apprendre pas à pas.
Vous entendrez ainsi régulièrement parlé du terme nido.

Trois éléments constituent la base de cet espace : un tapis, un miroir et des étagères regroupant les jeux par type d’activités.

Le tapis

Le tapis a plusieurs rôles dans cet espace de la chambre Montessori.

Tout d’abord, il permet de délimiter la zone dédiée au jeu. Cela permet à l’enfant de ne pas s’éparpiller et de mieux se concentrer.

Par ailleurs, il permet de créer un espace plus douillet que de jouer directement sur le sol.
Pour autant, il ne doit pas être trop mou.

Privilégiez donc un tapis suffisamment dur pour que bébé puisse s’y déplacer mais légèrement moelleux en surface pour son confort. 
Pensez à y placer une arche d’éveil avec des objets suspendus pour l’accompagner dans sa motricité libre les premiers mois.

Enfin, côté esthétique, le mieux est d’avoir un tapis uni pour permettre à l’enfant de se concentrer sur les jeux que vous lui donnerez.
Mais si on vous a offert un tapis d’éveil plus coloré, pas de panique. Posez un petit drap uni dessus et le tour est joué.

Le miroir

Le miroir est le deuxième élément important de cet espace d’éveil.
Il permet à votre enfant de prendre conscience de luipetit à petit, via son reflet. 

Posez-le donc horizontalement, sur le bord du tapis, tant que bébé ne marche pas.
Vous pourrez ensuite l’utiliser en position verticale, dans l’espace change, pour aider bébé à choisir ses vêtements. 

Pour des raisons de sécurité, un miroir incassable et fixé au mur est préférable.
Mais pour ma part, j’ai réutilisé un vieux miroir, l’ai simplement posé légèrement en biais entre le mur et le tapis et il n’a jamais bougé. Alors si vous avez peur des trous, ne vous inquiétez pas mais soyez vigilants !

Image Fredte and Company trouvée sur Pinterest

La présentation des activités

Parlons enfin de l’espace rangement et présentation des jeux et activités. 

Tout comme pour les vêtements, la quantité de jeux et activités présentés doit être limitée
L’idéal est de les placer sur des étagères pour que votre enfant puisse rapidement distinguer ce qu’il a à sa disposition.

En fonction de la période sensible qu’il traverse, sélectionnez donc les jeux les plus appropriés et placez les autres dans des bacs fermés, en haut de son placard à vêtement par exemple.
Selon l’espace que vous aurez, vous pourrez organiser un roulement de jeux à fréquence plus ou moins rapprochée.

Dans cet espace éveil, évitez donc le coffre à jouet. Il risquerait de le gêner dans son libre choix et l’amènerait à débuter plein de choses par tentation, au risque de ne pas les finir.
Or, il est important que chaque activité ait un début, et une fin. 

Enfin, en grandissant, cet espace d’éveil pourra intégrer un bureau avec une chaise adaptée à la taille de votre enfant.

Parmi les 4 espaces distincts de la chambre Montessori, il me reste à vous présenter le plus modulable.
Il s’agit de l’espace retour au calme.

Espace retour au calme pour une chambre Montessori

Les premières années, votre enfant est incapable de gérer ses émotions, n’ont pas qu’il ne le veut pas mais son cerveau n’est pas suffisamment développé pour lui permettre.

En lui préparant un espace de retour au calme dans sa chambre Montessori, vous l’aiderez à les appréhender.

Espace rassurant

Tout petit, cet espace retour au calme peut correspondre à l’espace repas du bébé.

Les premiers mois, un des moments les plus rassurants pour l’enfant est lorsqu’il est allaité (que ce soit un allaitement maternel ou au biberon).
En effet, blotti dans les bras de ses parents, l’enfant sent votre coeur battre. Cela l’apaise en lui rappelant sa vie dans le ventre de sa maman.

Cet espace pourra donc, les premiers mois, être formé d’un fauteuil pour la maman où le bébé pourra être bercé et/ou nourri. Cela lui permettra d’assimiler la zone dédiée à un endroit réconfortant et sécurisant.

Espace gestion des émotions

Plus grand, la zone choisie initialement comme espace câlin deviendra l’espace de gestion des émotions.

Cet espace sera un endroit pour se recentrer lors de ses épisodes de trop plein d’émotions. 

C’est donc l’endroit parfait pour y installer une bibliothèque et une petite assise (pouf ou chaise).

Vous pouvez aussi prévoir de quoi écouter de la musique, sous forme de livres musicaux par exemple.

coin calme chambre montessori

Image trouvée sur Pinterest

Vous avez maintenant découverts les 4 espaces distincts de la chambre Montessori.

L’organisation de ces 4 espaces n’est pas toujours facile à trouver selon la superficie de la pièce.
Le plus simple est souvent de créer un espace dans chaque coin de la pièce mais des contraintes d’aménagement sont à considérer : dimension, ouvertures (porte, fenêtres), placard existant…

Dans tous les cas, la chambre Montessori doit être claire, paisible, ordonnée et douce pour éviter de sur-stimuler l’enfant. Privilégiez donc une décoration minimaliste et épurée, toujours pensée en se plaçant du point de vue de l’enfant.
👉 Pour plus d’inspirations déco, vous pouvez aller voir mon article 5 exemples de Chambre Montessori pour s’inspirer.

Image trouvée sur Pinterest

J’espère que ces éléments vous auront aidé à mieux visualiser comment préparer une chambre Montessori.

Et dans tous les cas, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire, ou à me contacter directement pour un accompagnement personnalisé.

A bientôt, Cyrielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email