Top 5 des plantes dépolluantes à adopter dans un intérieur familial | ICy déco

5 plantes pour un intérieur plus sain

En décoration, les plantes sont des éléments à ne pas négliger.
Elles ont non seulement un effet apaisant, mais de nombreuses peuvent aussi nous aider à améliorer la qualité de l’air intérieur.

En effet, nous vivons la majorité de notre temps dans des endroits clos, souvent mal aérés, où de multiples polluants s’accumulent.
Pour la plupart inodores et incolores, difficiles de chasser les ennemis que vous ne voyez pas.

La capacité dépolluante des plantes est donc très intéressante car, naturellement, selon leurs affinités, elles vont pouvoir convertir les molécules néfastes en substances inoffensives.

Pour autant, encore faut-il bien savoir les choisir sans créer d’autres risques pour votre famille.
Car certaines plantes peuvent avoir un effet toxique pour les enfants ou les animaux de compagnie qui auraient la mauvaise idée de les « grignoter ».

Il est donc important de sélectionner les bonnes et trouver les bons compromis.

Dans cet article, vous découvrirez quels sont les principaux polluants qui vous entourent et leur origine afin de déterminer les plantes dépolluantes les plus adaptées pour votre intérieur.
Et pour aller plus loin, je vous ai préparé une sélection de 5 plantes qui trouveront parfaitement leur place dans votre intérieur Montessori friendly.

5 Plantes pour un intérieur plus sain | ICy déco
Action Pin it

Les principaux polluants dans votre intérieur

L’accumulation de polluants dans l’air que nous respirons participe à la dégradation de notre santé.
Leur origine est diverse et

On retrouve majoritairement (source Rustica Jardinage) :  
– Ammoniac, issus des produits ménagers et de bricolage.
– Emissions de benzène, provenant des encres, peintures, plastiques, détergents, fumées de cigarette, produits de bricolage ou meubles.
– Formaldéhyde, résultant de l’émanation des panneaux de bois aggloméré, des colles de moquette, de laine de roche comme celle de verre, des textiles d’ameublement ou des papiers peints. Mais aussi des chaudières et de la fumée de cigarette.
– Monoxyde de carbone, contenu dans les fumées (cheminées, cigarettes) et le gaz.
– Toluène, découlant de la présence de vernis, colles, moquettes, tapis, des traitements du bois, des produits dits à l’eau ainsi que des savons et des laques.
– Xylène et trichloréthylène, présents dans les colles, vernis, peintures et dégraissants.

Hormis l’ammoniac et la fumée de cigarettes, les autres sont rarement détectés par notre odorat.
Faites donc confiance aux plantes pour vous en débarrasser.

#1 - Fougère de Boston

De son nom scientifique Nephrolepis exaltata, la Fougère de Boston est totalement inoffensive pour les enfants et animaux de compagnie.
De plus, sa petite taille lui permet de s’intégrer facilement dans tout intérieur.

Son pouvoir dépolluant s’exerce surtout sur le formaldéhyde et le xylène.
Elle est donc tout à fait adaptée dans une chambre d’enfants ou un salon.

A noter qu’elle ne nécessite pas un grand arrosage mais plutôt une pulvérisation régulière.
Cela lui donne la capacité d’élever l’hygrométrie dans une pièce surchauffée.
Idéale dans un salon mais à éviter dans une salle de bain.

Une plante dépolluante mini format : la Fougère de Boston

Disponible à l’achat sur Amazon.

#2 - Pilea

Aussi appelée Monnaie chinoise, la Pilea peperomioides est également une petite plante non toxique pour les enfants comme les animaux.

La forme ronde de ses feuilles lui donne un look très déco. Comme toutes les succulentes, elle ne demande que peu d’entretien et se bouture assez facilement.

Son action se révèle surtout sur les produits détergents.
C’est donc un allié parfait dans une cuisine, d’autant plus qu’elle supporte des températures assez élevées (25°C) et que son champ d’action est limitée à une petite surface.

Il ne faut donc pas hésiter à multiplier les pots.

Une succulente déco et dépolluante : Pilea

Disponible à l’achat sur Amazon.

#3 - Areca

De son nom latin Chrysalidocorpus  lutescens, l’Areca a un style très élancé qui plait à coup sûr.

Il se prête très bien à une décoration tropical ou urban jungle.

Champion pour la dépollution du xylène et du toluène, et pouvant mesurer jusqu’à plus de 1m50 de haut, il apportera une touche végétale à votre salon ou votre chambre.

Néanmoins, contrairement aux 2 premières plantes citées, il peut être toxique pour les chats, s’ils en consomment trop de feuilles.
Soyez donc vigilants.

Donner une touche végétale tout en dépolluant l'air intérieur grâce à l'Areca

Disponible à l’achat sur Amazon.

#4 - Chlorophytum

Appelée aussi plante araignée, le Chlorophytum est un super champion car toutes ces parties sont dépolluantes : feuilles, tubercule et racines.

Hormis l’ammoniac, peu de polluants lui résistent. Et en plus, elle est très efficace, sans demander un grand entretien et tolérant toutes les conditions de culture.

Cependant, gare aux chats qui pourraient être tentés de la mâchouiller, entraînant des troubles digestifs, plus ou moins importants selon l’âge du chat.
Il est donc assez intéressant de l’utiliser en plante suspendue pour maximiser son effet tout en diminuant le risque de toxicité.

En pot ou suspendu, le chlorophyum est un champion de la dépollution de l'air

Disponible à l’achat sur Amazon.

#5 - Spatiphyllum

Le Spatiphyllum, aussi appelé lys de la paix, est l’as de la dépollution.
Aucune autre plante ne fait aussi bien que lui par améliorer la qualité de l’air. 

Ammoniac, xylène, formaldéhyde, toluène et même benzène, tout y passe

Malheureusement, cette plante peut s’avérer toxique, autant pour les enfants que les animaux de compagnie qui seraient tentés de grignoter les feuilles.
Sa sève contient en effet des substances irritantes pour les muqueuses digestives.

Pour autant, le goût étant tellement désagréable, le risque d’une grosse ingestion, synonyme d’intoxication conséquente, est très limité.
C’est la raison pour laquelle j’ai tout de même choisi de la présenter ici.

En la tenant suffisamment éloignée des petites mains et petites pattes, en la plaçant en hauteur sur un petit meuble ou guéridon, vous pouvez bénéficier de ces avantages.
Ca serait dommage de s’en priver. 

Disponible à l’achat sur Amazon.

En bref...

La liste des plantes dépolluantes est longue mais avant tout achat, renseignez-vous bien sur la toxicité.

Dans mon top 5, à intégrer dans un intérieur familial, la Fougère de Boston et Pilea ont ainsi largement ma préférence.
Mais un Areca, un Chlorophytum voire même un Spatiphyllum peuvent avoir leur place si vous n’avez pas de chats ou prenez les précautions nécessaires.

En étant informés, vous serez d’autant plus vigilants et pourrez donc tout de même envisager de garder des plantes présentant des risques à l’ingestion.
C’est le cas chez moi d’un Anthurium qu’une amie m’avait offert et que j’ai placé en hauteur, sans accès direct possible.

Dans tous les cas, retenez qu’un intérieur sain est indissociable de la présence de plantes.
Mais concernant la pollution de l’air intérieur, leur effet n’est que palliatif.
Mieux vaut essayer de diminuer l’émission à la source. Pour cela, je vous invite à lire l’article : Pollution de l’air intérieur : 5 erreurs à ne pas commettre).

Alors direction votre jardinerie pour apporter de la verdure à votre intérieur et améliorer la qualité de l’air que vous respirez.
Et si vous préférez faire vos achats depuis le canapé, vous avez des liens disponibles directement dans cet article, sous les photos.

A bientôt, Cyrielle

Note : Cet article contient des liens affiliés. Cela ne change rien à votre utilisation du blog ou des sites partenaires. Ils me permettent notamment d’entretenir le blog régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email